• Aurelie

Le ou la: quelle importance?


Le genre des mots, voilà bien une des grosses difficultés pour tous ceux qui souhaitent maîtriser parfaitement le français. Pour les néerlandophones et les anglophones il s'agit souvent d'un vrai casse-tête car dans leur langue maternelle ils n'ont pas l'habitude de tenir compte du genre des mots. Dans d'autres langues comme l'espagnol, l'italien ou l'allemand, le genre est bel et bien utilisé, mais n'est pas forcément le même qu'en français! C'est souvent une affaire compliquée!

Voilà aussi pouruoi il n'est pas étonnant que certains apprenants se sentent trahis par cet aspect de la langue française, car même en ayant un excellent niveau, il est quasi impossible de ne jamais se tromper.



Le ou la, quelles conséquences?


On a beau dire qu'on a une chance sur deux de viser juste en choisissant le ou la (un ou une) devant un substantif, la marge d'erreur reste énorme. C'est correct ou ça ne l'est pas!


Ensuite, le problème du genre entraîne le problème de l'accord. Si en français on accompagne un mot féminin d'un adjectif, il faudra accorder ce dernier. Il faudra aussi accorder les autres déterminants et ne pas oublier de faire l'accord du participe passé si nécessaire. Pas toujours évident.


Mais la bonne nouvelle est que la langue regorge d'indices qui permettent de mieux retenir le genre d'un mot. Des objectifs financiers: masculin! Des cuisines équipées: féminin! Quel malheur: masculin! Quelle horreur: féminin! Cette histoire de genre ne nous mène donc pas seulement la vie dure, elle peut aussi nous rendre service. Il suffit d'être attentif!


Alors que faire pour essayer de défier un tant soi peu le piège du genre ?


1. Soyez logiques


Ce qui est masculin est masculin et ce qui est féminin est féminin!


un garçon = masculin

une fille = féminin


2. Observez les dernières lettres du mot


-âge, -al, -eur, -eau, -au, -ail, -et, -ier, -il, -in, -oir, -on, -ot, ur = masculin

-ance, -elle, -esse, -euse, -ette, - ière, -ille, -ine, -oire, -onne, -otte, -tion = féminin


Attention cependant aux exceptions (ah oui, ça reste le français!)!


3. Mémorisez les homonymes qui ont une signification différente selon le genre


un auteur vs. une hauteur

un air vs. une aire

un bal vs. une balle

un bar vs. une barre

le chêne vs. la chaîne

le cours/court vs. la cour

le fil vs. la file

le mal vs. la malle

le mort vs. la mort

le mi-temps vs. la mi-temps

le pet vs. la paix (ici, il ne vaut mieux pas vous tromper!)

le foie vs. la foi

le poste vs. la poste

le somme vs. la somme

le tour vs. la tour

... (vous retrouverez plus d'exemples sur notre compte Instagram @creafrenchproof)


4. Apprenez toujours les mots en contexte et faites des phrases, de préférence ludiques, afin de mieux retenir le genre et automatiser son utilisation.


Pour mémoriser le genre de "chaise" (la), inventez une phrase du genre: "Si je ne m'étais pas assis sur cette chaise verte ce matin, je n'aurais jamais gagné au Lotto."


Bref, vous l'aurez compris: de la pratique, de la pratique et encore de la pratique!



Et puis n'oubliez pas que les croissants sont des garçons et les baguettes des filles! (pour éviter de dire que tous les problèmes sont masculins et les solutions féminines!)



6 keer bekeken

FRENCHPROOF BY CREA-COM

Powered by Crea-com BV

ON - 0729.718.627

BTW - BE 0729.718.627 

TROLIEBERG 82 - 3010 LEUVEN

016/50.39.50  - 0497/86.44.42

  • Noir LinkedIn Icône