• Aurelie

E-mail: la fin des "réponse à tous" (reply-all)?



Dispositif de protection


Microsoft déploie un nouveau dispositif de protection "reply-all" pour Office 365 et Exchange Online. Son but? Nous éviter des tempêtes d'e-mails lorsque des centaines, voire des milliers de personnes se mettent à répondre à un fil de discussion après que quelqu'un a oublié de mettre tout le monde en Cci (copie-cachée) ou qu'une liste de distribution a été mal configurée.


Pour qui?


Cette nouvelle fonctionnalité de blocage profitera principalement aux grandes organisations. Elle est initialement mise en place pour détecter 10 e-mails en "réponse à tous" à plus de 5 000 destinataires en 60 minutes.


"Avec le temps et à mesure que nous recueillons des données sur l'utilisation et les commentaires des clients, nous espérons pouvoir modifier, affiner et améliorer la fonction de protection "Reply All Storm" pour la rendre encore plus utile à un plus grand nombre de clients d'Office 365", explique l'équipe Microsoft’s Exchange transport.


Comment ça marche?


Alors comment fonctionne ce système capable d'endiguer des cascades de courriers électroniques?

En premier lieu il stoppe net l'envoi des messages "réponses à tous" et affiche ensuite une notification aux personnes fautives, qui leur suggère de réduire le nombre de destinataires de l'e-mail.

Email storm historiques


Les conséquences des e-mails en "réponse à tous", appelés aussi "reply allpocalypses" en anglais, sont tellement phénoménales que Wikipédia y consacre même une page, Email storm, listant les épisodes les plus marquants de ce fléau numérique.


L'incident le plus célèbre, baptisé "Bedlam DL3", concerne justement Microsoft. En 1997, un mail envoyé sur une liste contenant près d'un quart des salariés de l'entreprise, soit environ 13.000 personnes, avait provoqué quinze millions de réponses.


Mais le plus impressionant reste sans aucun doute l'e-mail test diffusé à l'intégralité des 840.000 employés du NHS, le système de santé anglais. Un beau matin de 2016, quelque 500 millions d'e-mails avaient été envoyés en une heure et quart, avant que la chaîne ne soit brisée.



La fin des tempêtes d'e-mails?


La nouvelle fonction semble marcher pour les propres employés de Microsoft. L'entreprise a constaté une nette réduction des tempêtes de réponses au sein de son organisation.


Espérons que tout le monde pourra bientôt en profiter!






10 keer bekeken

FRENCHPROOF BY CREA-COM

Powered by Crea-com BV

ON - 0729.718.627

BTW - BE 0729.718.627 

TROLIEBERG 82 - 3010 LEUVEN

016/50.39.50  - 0497/86.44.42

  • Noir LinkedIn Icône